Optimisé pour
facebooktwitter



 
Pensez à faire des Demandes RP si vous voulez jouer !

Partagez | 
 

 [Equipe 3] Protection Rapprochée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
J'habite sur Close Heaven
J'habite sur Close Heaven

Masculin Messages : 32
Age : 22
Localisation : Bordeaux


Feuille de personnage
Métier : Livreur/Contrebandier
Nébulite Nébulite: 0

MessageSujet: [Equipe 3] Protection Rapprochée   Mer 18 Sep - 21:54

J’aurais pu me plaindre, j’avais des raisons valables de me plaindre mais… je me sentais libre, alors que j’étais en mission dans un enfer vert qui m’était inconnu et surement dangereux, mais le fait d’être loin de mon patron m’offrait une sensation de liberté intense.

Je me propulsais d’arbres en arbres grâce aux roues motorisées placées sur mes chevilles qui entamaient profondément l’écorces  (soit extrêmement dures, soit visqueuses) des plantes qui couvrent cette endroit. Je préférais ça qu’être dans un A.S, même en tant qu’ancien pilote, je ne suis pas claustrophobe mais dans un lieu pareil il me semblait plus approprié de porter une combinaison de sécurité classique pour être plus conscient de son environnement. On ne savait pas grand-chose en arrivant, j’aimais disposer librement de mon corps et de l’espace pour pouvoir m’adapter à la situation.

Je fis une brève pause pour noter sur mon holomap des coordonnées et données diverses que je pouvais observer, holomap dont les commandes fonctionnaient de manière totalement aléatoire ce qui avait le don de m’énerver au plus haut point !
*Putin de bordel de merde, tu vas fonctionner saleté !*
Première raison de me plaindre, j’avais déjà beaucoup à faire avec mes vieilles prothèses, se retrouver en plus dans un endroit qui rendait, d’une manière ou d’une autre, nos accessoires obsolètes c’était vraiment « la goutte d’eau qui fait déborder le vase ».

Après avoir établi un périmètre de « sécurité* » comme l’avais exigé les scientifiques (*qu’elle terme étrange à utiliser dans un environnement où les évènements peuvent être si imprévisible) je me dirigeais vers le campement. C’était une vraie fourmilière, les soldats et A.S s’occupaient de bruler toutes les plantes, toxiques ou non, pour laisser la place pour les tentes et le matériel scientifique et militaire, les scientifiques analysaient et récupéraient des échantillons de tout et n’importe quoi ou se bousculaient pour installer leur matériel et les commandant criaient leurs ordres à tout va dans le micro, espérant que quelqu’un les reçoivent malgré les interférences provoquées par l’étrange flore qui nous ligotaient dans ses longs bras verts et tordus.

Deuxième raison de me plaindre, j’avais de nouveau des personnes qui me donnaient des ordres et pas spécialement des personnes qui m’inspiraient une once de sympathie. J’avais donc décidé d’éteindre mon oreillette pour éviter d’avoir des sons grésillants sans cesse à mon oreille. J’étais plutôt du genre à respecter le protocole mais ici, je préférais parler en face à face, même si avec nos combinaisons on ne s’entendait pas spécialement bien non plus (et puis je ne suis pas très bavard de toute manière).
Des scientifiques s’approchèrent de moi pour récupérer l’holomap qu’il m’avait confié pour procéder au téléchargement des maigres données que j’avais pu récolter.

Ça m’était bien  égale de leur servir de larbin ou de garde du corps, je devais réaliser ma mission coute que coute. Mon patron avait fait en sorte que je me retrouve dans cette escapade dans Green Sector, d’importants clients avaient besoin de savoir si cette planète pouvait être l’objet d’un investissement financier, si elle possédait des ressources quelconques ayant une valeur importante au niveau scientifique, technologique ou militaire. Même si je pensais qu’il serait plus efficace d’être dans l’équipe 1 pour mieux éclairer les environs, pouvoir garder un œil sur ces scientifiques ce n’était pas mal non plus finalement…
Le plus important, c'était si quelqu’un perçait à jour ma couverture il fallait que je le réduise au silence le plus discrètement possible.

On m’ordonna rapidement de refaire un périmètre de sécurité car les militaires avaient bien dégagé la zone que j’avais sécurisée mais cette fois je devais être accompagné.
De plus il était important de garder un contact visuel avec le chemin emprunté par les  autres groupes pour connaitre leurs déplacements. On me donna une nouvelle bombonne de gaz pour recharger le lance-flamme que l’on m’avait confié et je me dirigeais donc vers un groupe de gens qui m’attendaient.


~~~"Je vois la vie en rouge car les flaques de sang sont rarement roses..."~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
J'habite sur Black Matter
J'habite sur Black Matter

Masculin Messages : 58
Age : 23


Feuille de personnage
Métier : Résistant
Nébulite Nébulite: 1950

MessageSujet: Re: [Equipe 3] Protection Rapprochée   Dim 22 Sep - 8:09

L'arrière garde hein? Ca me convient, bien qu'on nous ai clairement expliqué que ce ne serait tout de même pas un coin planqué. Personnellement je m'en contrefiche et je vais là où on me le demande sans poser de questions. Avec les autres membres de la Résistance, on nous avait réassigné à d'autres équipes de travail, plus petite cette fois-ci que lors du débarquement sur la planète. Une vraie jungle plus verte que tout ce que j'avais pu imaginer. Je trouvais ça affligeant que nos militaires s'acharnent à tout brûler alors que cette planète représentait un véritable paradis vierge. Mais encore une fois les données nous contraignaient: la présence de larvas Xoïdes avait été confirmée aussi ne devait-on prendre aucun risque. Quel gâchis...

J'avais reçu la direction d'une des équipes de reconnaissance qui patrouillait vers l'Est...ou ce qui était pour nous l'Est. Bien sûr en tant que supérieur, je n'avais pas à me rendre sur le terrain et j'attendais donc avec ennui les rapports qui arrivaient petit à petit de la part de mes hommes, ainsi que ceux des autres unités afin de faire coller nos informations. L'attente est véritablement chiante mais dès qu'on en arrive au point de rassemblement des données collectées sur le terrain, là ça devenait intéressant. Il se passait quelque chose. Les équipes venaient de rentrer et on avait reçu une convocation avec plusieurs autres personnes pour décider de la suite des évènements. Les scientifiques, les militaires et le reste des hommes comme moi qui formaient l'arrière garde avançaient beaucoup plus lentement que les autres équipes déployées sur la planète du fait de la quantité de données que nos chercheurs collectent et des ruines que nos Docteurs Livingstone en herbe veulent découvrir. Et je ne vous dis pas à quel point il est difficile de faire avancer un géologue qui vient de tomber amoureux d'une caillasse.

Je me tenais donc au point de rendez-vous, une des balises au centre du secteur et attendais...ben ceux que je devais attendre. D'après ce que je savais de la part de mes gars, qui s'étaient gentiment renseigné à ma demande, je devais rencontrer une agent du FIDS (pas de connaissances de grades ou de fonction), un éclaireur de terrain et une employé de Cypher. Chouette! Pour une fois que je bosse avec des gens qui ne veulent pas forcément la mort de tout ce en quoi je crois. J'vais pouvoir me détendre un petit peu. Une fois que tous furent rassemblés, je pris la parole vite fait et dit tout simplement.
Autant faire ça vite. Je me présente, Hamibal Mespech, chef de la section 2 des éclaireurs.

Et pitié ne me laissez pas ouvrir le débat, je ne sais pas du tout par quel bout commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
J'habite sur Close Heaven
J'habite sur Close Heaven

Messages : 24
Age : 23


Feuille de personnage
Métier : Cerbère.
Nébulite Nébulite: 500

MessageSujet: Re: [Equipe 3] Protection Rapprochée   Dim 22 Sep - 21:42

Nysperia avait redouté cet instant depuis un certain temps. Séparée de sa jumelle par ses supérieurs hiérarchiques, la jeune blonde s'était vue contrainte de rejoindre une mission de protection rapprochée, ce qui s'opposait tout naturellement à son domaine de fonction habituel, à savoir la destruction et l'élimination. Très anxieuse, elle avait cependant consenti à rejoindre les techniciens chargés de son armement, s'approchant lentement du container qui renfermait l'Octo-Blade.

Une main sur la poitrine, elle se mit à souffler longuement pour apaiser son rythme cardiaque. Tant bien que mal, elle essayait de masquer son trouble aux yeux des employés de Cypher, car peu d'entre eux connaissaient sa véritable nature. Nysperia salua les individus présents, et fut invitée à se positionner pour réaliser la connexion. Elle jeta un coup d’œil à son arme, déglutit et se tourna pour se préparer aux manipulations. La machinerie placée dans son dos se mobilisa, et trois hommes s'emparèrent des sangles de sécurité qu'ils fixèrent sur le corps de la demoiselle. Le branchement de ses ports cybernétiques la fit souffrir, mais elle se contenta de se mordre les lèvres en fermant les yeux.

La pieuvre monstrueuse étant encore désactivée, elle profitait de ses derniers instants de lucidité. Les larmes aux yeux, elle trépignait en regardant le plafond dans l'espoir de se calmer. Les techniciens quittèrent la caisse blindée par mesure de sécurité, et l'activation automatique se déclencha. La partie amovible de la structure d'acier se replia devant le visage de la petite blonde, qui enfila sa cagoule simultanément. Le premier œil rougeoyant s'illumina tandis que les tentacules se mirent à tressaillir. La folie meurtrière s'empara de l'innocente Nysperia, et celle-ci se changea en Cerbère, la fameuse arme de pointe développée par Cypher. Son premier éclat de rire fut perceptible même en dehors du container, qu'elle se mit à frapper de ses excroissances en jubilant. Il était encore nécessaire de la maintenir en place le temps d'intégrer les ordres de mission dans son esprit, mais c'était l'affaire d'une poignée de secondes...

Fort heureusement, les mesures de confinement avaient été suivies à la lettre et la bête n'avait pu percer le blindage avant d'être mise sous contrôle. Un homme légèrement réticent s'approcha de la porte, qu'il ouvrit avec méfiance pour indiquer à l'Octo-Blade qu'il était temps de sortir. Roulée en boule dans une position fœtale, les tentacules repliés autour d'elle pour former une sorte de cocon, la chose remuait en ricanant. Le technicien prit la parole en prenant soin d'éviter les trois pupilles de feu qui l'observaient.

"Octo-Blade... Rejoignez l'Equipe 3 immédiatement. Vous répondrez au commandement d'Hamibal Mespech, de Malena Parks et de Scar Kasukedo, tâchez d'éviter les débordements et menez votre mission à bien."

Inutile de discuter davantage, la chose se dressa sur ses membres artificiels et s'avança en dehors de la structure protectrice, se montrant au grand jour sous la surveillance avisée de deux superviseurs de Cypher. Au lancement, la créature était toujours instable pour une courte période. Une forme de rémanence liée à sa véritable personnalité sans doute, mais il ne s'agissait là que d'une hypothèse... Bientôt, les premiers membres de l'équipe furent à portée de capteurs, et Nysperia analysa leurs visages pour assimiler qu'il s'agissait là des hommes et femmes aptes à la diriger.

L'Octo-Blade se positionna légèrement en retrait, se recroquevillant sous la masse informe de ses tentacules tandis que les deux agents de Cypher se rapprochaient des membres de l'équipe.. Lorsqu'il serait question de détruire une menace, elle deviendrait une arme redoutable. Cependant, il était toujours nécessaire de prendre des précautions lorsqu'on l'utilisait en combat. L'un des deux hommes s'approcha du petit groupe, leur livrant ainsi les consignes de sécurité.

"Nous vous apportons l'une des armes de notre société pour vous assister dans le cadre de cette opération. On la surnomme "Octo-Blade" du fait de ses capacités légèrement inhabituelles. Elle répondra au moindre de vos ordres, soyez-en sûrs. Tâchez de l'utiliser à bon escient."

L'individu mentait, du moins en partie. En effet, l'arme constituait une ligne de défense et d'attaque hors-pair, mais il s'agissait surtout d'une forme de vie prédatrice instable et potentiellement dangereuse, dont les véritables limites avaient été bravées plusieurs fois, donnant lieu à des crises importantes... Fort heureusement, une fonction de désactivation à distance serait disponible, mais c'était bien la seule sécurité mise en place pour protéger l'équipe 3 de leur étrange partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
J'habite sur Leviathan
J'habite sur Leviathan

Messages : 34
Age : 24


Feuille de personnage
Métier : Sergent, Chef mecano
Nébulite Nébulite: 550

MessageSujet: Re: [Equipe 3] Protection Rapprochée   Mer 25 Sep - 13:01

Après avoir embarquée dans la dernière navette avec l'autre greluche de Lis, je fus presque soulagée d'avoir, dans la navette, un briefing qui m'expliquait qu'on ne serait pas au même endroit, et en même temps j'étais inquiète pour elle. Elle m'avait un peu aider mais ne semblait pas bien débrouillarde. M'enfin c'était une chouchou de M.Fang et elle allait partir dans son équipe. Dans la navette je retirais donc ma veste rouge pour enfiler la combinaison de combat de la FIDS avec un casque complet, de la couleur jaune et noir sur l'épaule qui me désignait comme "ingénieur/mécanicien" de combat. Puis j'attrapais un fusil à pompe en bandoulière sur mon épaule, mon pistolet de service ranger dans son holster et enfin une lame à vibration de la FIDS, pour m'emparer d'un sac prévu pour les équipes de maintenance en combat, possédant tout le nécessaire pour un soldat e la FIDS en plus d'une soudeuse à main, un holopad et le moyen de le brancher sur n'importe quelle type de borne (radio, porte etc...) et enfin un laser de forage à main.

Une fois atterrit, la porte arrière de la navette s'ouvrit et je fus éblouie par la lumière de la planète, l'atmosphère étrange m'étouffa un peu au début, puis mon corps s'habitua peu à peu. J'avais encore une impression de suffoquée, mais ce n'était plus que la même impression lors des "orages" de la météo artificielle du Leviathan. Activant la radio de mon casque et l'interface holographique qui me permettait un affichage tactique complet, je lançais un appel.

-" Sergent Malena Parks, nom de terrain "Weaver" à équipe 3, Sergent Malena Parks alias Weaver à équipe 3, rendez-vous au point de patrouille et commencer sans moi, j'aurais un petit retard dû au transport. "

Puis j'appelais rapidement de la main un véhicule de transport qui devait se rendre vers l'arrière garde avec quelques scientifique. En vérité j'avais le même titre qu'eux en quelque sorte, car si trouvait une technologie "alien" j'avais le droit de l'étudier. Si cela se révélait être de nature trop complexe ou "xeno-archéologique" je devrais tout de suite faire une ligne de défense et amener une équipe de scientifique plus caler dans la matière. M'enfin bref, je les regardais et malgré que j'étais "semblable" dans le contexte, tout nous éloignait : Les autres ingénieurs et mécaniciens semblait dans la même gêne que moi face à ses grosses têtes en proie à une effroyable excitation et une grande naïveté.

Une fois arrivée, je descendis en vitesse du camion blindée pour partir en courant dans le sens inverse de la patrouille prévue pour rattraper l'équipe 3 tout en surveillant les alentours. Je croisais une première équipe de garde allant dans le même sens que moi avant de les rejoindre. Deux mercenaires et une membre de Cypher. On m'avait demandée de me méfier de cette dernière, Cypher voudrait surement avoir son compte en technologie xénos si on en trouvait, étant même capable de le faire illégalement. Et je l'aurais effectivement à l'oeil.

Arrivant à leur hauteur, et me rendant compte qu'encore une fois j'étais la plus petite membre de l'équipe, je retirais mon casque intégrale pour les regarder. Une belle bande de bras cassée, c'est ce que n'importe qui dans d'autres conditions aurait dit, mais à l'heure actuelle deux mercenaires volontaire, un soldat de l'équipe d'ingénieur/mécanicien et une cyborg valait mieux qu'une troupe de soldat, justement à cause de leur domaine différent.

-" Bon, je vais la fair court, normalement on est censer protéger les scientifiques et les "aider" à découvrir des sites d'intérêt, je suis moi-même habilité à m'en occuper dans certaines circonstances. Donc on va faire le boulot proprement, sans bavure. On sait toujours pas si l'arrière-garde peut-être la cible d'attaque, on sait juste qu'il est fort probable que la planète soit plus hostile qu'il n'y parait. Je veux pas entendre dans la radio qu'un scientifique est mort à cause d'une bavure de votre part, alors on va commencer par écarter un peu la ronde, pour allez un peu plus loin autour du campement, et au moindre signe hostile, on joue pas les héros, on avertit le campement en tenant position, vu? "

Il fallait bien montrer qui était l'autorité durant cette mission car ce n'était pas des soldats habitués à obéir au plus gradé. Qui plus est, les gens s'imaginent souvent qu'il est facile de faire le boulot d'un militaire surtout pour des hommes d'armes indépendant, et cependant sans une société hiérarchisée comme l'IMS on ne parvenait presque jamais à l'efficacité de la FIDS sur le terrain en matière de coordination. Mais ils allaient apprendre, comme n'importe quel recrue le comprenait rapidement. Ou alors ils mourraient surement au premier combat d'une violente intensité....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
J'habite sur Close Heaven
J'habite sur Close Heaven

Masculin Messages : 32
Age : 22
Localisation : Bordeaux


Feuille de personnage
Métier : Livreur/Contrebandier
Nébulite Nébulite: 0

MessageSujet: Re: [Equipe 3] Protection Rapprochée   Mer 25 Sep - 19:47

J'arrivais devant le groupe, on était cinq au début, puis une sixième se joignit à nous. Deux hommes étrangement habillés qui étaient au final des membres de Cypher nous présentèrent l'une de nos coéquipière avant de prendre congé.

Déjà je tiquais pour plusieurs raisons (finalement je me plaignais beaucoup et ce n'était que le début...), on venait de me décrire l'une de mes coéquipières comme étant une « arme » aux capacités « inhabituelles ». Il ne m'en fallut pas plus pour que je commence à visser le fourreau de ma vibrolame sur le haut de mon dos. Mais bon mon patron aussi me considère comme une arme...

Ensuite se fut au tour du mercenaire. Ce fut bref, très bref... Avec moi, on ne formait pas une équipe de bavard, il fallait bien que quelqu'un prenne les commandes.
Mais il ne me fallut que quelques secondes pour regretter ce que je venais de penser.
Car la dernière à se présenter réussi en quelques phrases à m'énerver.

Quand je parlais plus tôt des personnes qui donnaient des ordres et qui ne m'inspiraient pas une once de sympathie et bien c'était son cas. Si j'avais été Garland je n'aurais pas hésitez à lui faire exploser son magnifique visage avec mon Trigun. Son discourt était le même que les commandants qui gueulait depuis l'atterrissage des vaisseaux. Je m’arrêtais sur les mots « normalement censé » qui me laissèrent penser qu'elle avait peut être d'autres objectifs en tête.
De plus c'était ironique d'être traité comme étant sans expérience par une personne qui était clairement plus jeune que moi.

Mais ce fut grâce à mon expérience en tant que militaire et mercenaire que je pus refouler toutes mes pensées et soupirer un grand coup. J'avais l'habitude de ce genre de situation paradoxale ou ironique et l'enfant gâté pourri Garland était mort et enterré dans les profondeur de mon âme de toute manière...

J'ignorais ce que ce petit bout de femme venait de dire et je pris la parole à mon tour:
« Heureux de vous connaître, je suis Scar, mercenaire. On m'a dit de vous faire parvenir plusieurs informations sergent Weaver et chef de la section 2. J'ai ici les fiches des caractéristiques et capacités des membres du groupe, peut-être les avez-vous déjà vu ? Ensuite j'ai un plan des zones que j'ai cartographié. Vous avez la responsabilité d'un groupe de quinze scientifiques que l'équipe 3 doit escorter jusqu'au point C et garantir leur sécurité le temps qu'ils fassent leur fouilles.  Moi et l'Octo-Blade nous allons déplacer des tourelles automatiques jusqu'à cette zone et vous, sergent Weaver  devrez les installer. Ça devrait garantir la sécurité des scientifiques et nous permettre de continuer notre exploration ou réaliser une autre mission. Oh et M.Mespech vous serez en tête de ligne dirigé par le Sergent, j'ai un lance-flamme pour vous, vous allez nous ouvrir la voix. »

J'espérais de tout mon cœur que ce serait les seuls explications que j'aurais à donner, et finalement j'étais pas mécontent d'avoir quelqu'un pour prendre le flambeau comme Malena. Ça semblait lui plaire donner des ordres et des indications, moi c'était juste le temps de transmettre les informations que les généraux m'avaient fait passer.
Je tendais mon lance-flamme à Hamibal (qui n'avait pas l'air d'être heureux de devoir cramer la foret) et je rechargeais mon Trigun.


~~~"Je vois la vie en rouge car les flaques de sang sont rarement roses..."~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
J'habite sur Black Matter
J'habite sur Black Matter

Masculin Messages : 58
Age : 23


Feuille de personnage
Métier : Résistant
Nébulite Nébulite: 1950

MessageSujet: Re: [Equipe 3] Protection Rapprochée   Dim 29 Sep - 6:47

Je sens que cette équipe va faire un tabac je sais pas pourquoi. Entre l'ami Scar qui semble apprécier l'autorité autant qu'un chien apprécie ses puces, une cyborg qui m'a l'air tout aussi amical et pacifique qu'un enragé d'Antarès au milieu de Noxiens et une officier de l'armée...en fait c'est la seule qui a l'air à peu près calme et qui ne va pas vouloir me tuer au moindre mouvement. J'écoutais donc leurs discours sagement, sans rien dire, observant les réactions de tout un chacun sans sourciller. Jusqu'au moment où j'entendis dans la même phrase mon nom ainsi que le mot lance-flammes. Comment ça c'est moi qui vais devoir faire mumuse avec le feu? J'ai pas signé pour ça en fait. J'allais protester mais un simple coup d'oeil vers Madame l'Officier me fit fermer mon clapet avant même qu'il ne s'ouvre. Je me plierais donc aux ordres, comme je l'ai appris. J'ai juste l'impression qu'elle me prend pour un incompétent.

J'attrapais donc le lance-flamme et dit alors calmement.
Puisque tout est bon, je vais prendre ma position de ce pas. Je reste en contact radio permanent au cas où vous auriez besoin d'un bûcheron.
Je fis volte-face et me mis en direction de mon équipe d'éclaireur. On va régler ça en deux temps trois mouvements c'est moi qui vous le dit. Mes hommes en protection des scientifiques et moi même en avant, je fis cracher l'enfer à cette machine que n'importe quel écologiste décrèterait comme diabolique aujourd'hui. Mais je ne disais rien. Bien que je sois fondamentalement contre cette approche de la situation, je me pliais aux instructions, tel le bon soldat que j'étais, sans mot dire. Je voyais donc s'embraser à mon approche les arbres, les buissons et tout ce qui pouvait être végétal. Ce pouvoir de destruction entre mes mains pouvait avoir un côté grisant, cette facilité d'anéantissement, violente, rapide et implacable. Mais les histoires de mon grand-père sur la Terre me restaient en tête et je n'éprouvais que du dégout à agir de la sorte. Un paradis biologique qui partait en fumée sous nos pas.

Alors que notre progression se faisait à la vitesse d'un rat obèse mort, un pincement dans la nuque me donna l'impression que quelque chose allait foirer. Ce n'était qu'une impression et je ne pouvais pas faire arrêter toute l'opération et déployer nos unités sur la seule foi d'une intuition. Mais à chaque fois que je sens que quelque chose va merder, ça merde. Je coupai mon engin et fit signe à mes hommes de se mettre en position défensive au moment où un énorme craquement se fit entendre. Là c'est plus une impression.
Les gars! Faites replier les scientifiques le plus loin possible. Sergent Parks...euh Weaver. On a un contact à la pointe de la formation. Source inconnue. Demande des renforts immédiatement. Terminé.

Je braquai alors mon lance-flamme devant moi, prêt à faire jaillir des gerbes de flammes sur tout ce qui pourrait s'approcher, tout en reculant doucement. Tomber à la renverse ne serait pas une bonne idée dans l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
J'habite sur Close Heaven
J'habite sur Close Heaven

Messages : 24
Age : 23


Feuille de personnage
Métier : Cerbère.
Nébulite Nébulite: 500

MessageSujet: Re: [Equipe 3] Protection Rapprochée   Lun 30 Sep - 23:31

La créature vit les informations défiler devant ses pupilles aux couleurs changeantes. Par l'intermédiaire de la technologie de Cypher, elle percevait et assimilait chaque détail du dossier correspondant aux membres de son équipe. Non loin du petit groupe qui se formait, la pieuvre mécanique observait les participants grâce aux implants de sa prothèse, dirigeant un tentacule vers chacun d'entre eux pour identifier leur faciès. Esquissant un nouveau rire mesquin, l'Octo-Blade se rapprocha légèrement des autres individus lorsque les ordres commencèrent à fuser.

Apparement, elle devrait faire équipe avec Scar, une sorte de mercenaire aux prothèses toutes aussi atypiques que celles de la petite blondes, et ils s'occuperaient ensemble du positionnement des tourelles de défense. Là où Scar avait vu juste en lui attribuant cette tâche était que la force de la pieuvre lui permettait de porter les structures de ce type sans trop s'encombrer. En revanche, les hommes de Cypher qui avaient quitté les lieux sans cérémonie n'avaient pas songé à mentionner un important détail.

Le domaine de fonction de l'Octo-Blade se situait dans l'infiltration, le pistage et principalement la destruction. Dans le cadre d'une mission de protection, elle risquait tout bonnement une grosse bavure, suivie d'une perte de contrôle bien assez surprenante et malvenue pour nuire à ses alliés. Les tourelles étaient agencées près d'eux, isolées dans des caisses blindées d'un poids respectable. Un homme normalement constitué aurait eu bien du mal à voyager avec cette machinerie lourde sur le dos... Fort heureusement, Nysperia n'avait pour ainsi dire rien d'un être humain classique, et c'est pourquoi elle ressentit une première dose d'adrénaline injectée dans ses veines modifiées. Son système de visée oculaire se verrouilla sur la caisse, et elle se traîna jusqu'à elle sur ses épais tentacules.

Une fois chargés et équipés, les membres de l'équipe se mirent en route avec une coordination douteuse. Hamibal lançait la marche, armé d'un puissant lance-flamme qui était certes destiné à leur ouvrir la voie, mais qui se révélerait probablement utile dans un tout autre cas de figure. Sur les traces du jeune homme, la pieuvre usait de ses prothèses pour se déplacer tout en maintenant son chargement entre ses mains. Analysant les lieux verdoyants derrière sa cagoule mystérieuse, elle n'avait pas daigné lâcher le moindre mot depuis leur départ. Il fallait dire que la communication n'entrait pas dans ses meilleures compétences...

C'est alors qu'un événement fâcheux se produisit, lorsque l'homme au lance-flamme s'interrompit pour alerter son équipe que quelque chose ne tournait pas rond. Immédiatement, le cyborg jaugea le danger potentiel que représentait cette situation et, suite à une nouvelle dose d'adrénaline, elle déposa la caisse sans douceur et se prépara pour une confrontation. Ses tentacules dansaient autour d'elle, scrutant la végétation avec minutie dans l'espoir d'y découvrir une menace. Un craquement brutal se fit entendre, et le rire métallique de l'Octo-Blade suivit.

"Il est temps de s'amuser."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Equipe 3] Protection Rapprochée   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Equipe 3] Protection Rapprochée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Katekyo - Protection rapprochée - Hibari/Tsuna/Mukuro - G
» Protection rapprochée
» Safe house / Sécurité Rapprochée
» [New]Filtre/protection Outerwears - Contro MMM Mamba Monster
» Nedjema : Equipe nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Extended Odysseus :: Espace :: P-127(X) >Zone Event :: Green Sector-