Optimisé pour
facebooktwitter



 
Pensez à faire des Demandes RP si vous voulez jouer !

Partagez | 
 

 [Solo]Une enquête qui démarre mal [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
J'habite sur Black Matter
J'habite sur Black Matter

Messages : 17
Age : 20


Feuille de personnage
Métier : Détective Privé
Nébulite Nébulite: 500

MessageSujet: [Solo]Une enquête qui démarre mal [Terminé]   Mer 14 Aoû - 16:25

Levé du mauvais pied :

Je me réveillais en sursaut, je ne me sentais pas à l'aise ici. Était-ce l'endroit, la première nuit où je n'étais pas chez moi ou le fait qu'être sur Black Matter entouré de tout ces bandits me perturbais au plus haut point ? Quoiqu'il en soit je n'y arrivais pas : je restais là, de longues minutes allongé dans mon lit, sans pouvoir retrouver le sommeil … J'ouvris à nouveau les yeux et observa cette chambre qui n'était pas la mienne : J'étais au cœur de Quasar et je voyais par la fenêtre mal lavé qui filtrais la lumière de l'en-tête de l'hôtel dans lequel j'étais,  la haute muraille de Pandemia. La pièce étais éclairci, mais je ne me sentais pas pour autant rassuré. Ce n'était pas ma place, je ne me sentais vraiment pas à l'aise …

Que l'on clôture vite fait cette affaire que je puisse retrouver ma petite vie... Pensai-je à haute voix.

Cette affaire … Justement elle m'était sorti pendant un instant de la tête. Il y aurait eu un meurtre, sur Black Matter … Une chose si commune que je fus plus surpris de me la voir confier que d'en apprendre la mort d'un homme. Mais ce n'était pas n'importe qui, c'était un homme à la tête d'un groupuscule Résistant … Je me revois encore me plaindre de devoir aller là-bas … Qui étais-ce de si important pour que l'on dépêche quelqu'un sur BlackMatter. Et surtout, pourquoi moi qui n'étais inspecteur que depuis 1 an ? Si mes dirigeants avaient vraiment voulu y mettre les formes n'aurait-il s pas pris quelqu'un de plus expérimenté ? Mais je n'allais pas faire la fine bouche, les affaires n'étais pas fructueuses et j'avais besoin de gagner ma vie. C'était le plus important pour moi, 2000¢ ça ne se refuse pas.

C'est perdu dans mes pensées que je me retournais encore une fois dans ce lit qui n'étais pas le miens et réussi enfin à trouver le sommeil plus par fatigue que par envie.

Le Lendemain, je me fis réveiller par ce qu'il me sembla d'abord une explosion. Ce n'était en réalité que quelqu'un tambourinant à la porte. De mauvaise humeur, mais faisant preuve d'un grand sens de la politesse je me levai et enfilais de quoi recevoir mon invité, soit un pantalon. Il s'agissait de ''mon agent'' sur place, que j'avais vu la veille en relisant pour la énième fois le dossier qui m'avait été confié. Eric qui s'appelait. Son nom ne m'apportait rien, si ce n'est que je devais le retenir le temps de cette ''enquête''. J'étais obligé de m'en souvenir, mais si tôt que tout ça sera fini je l'oublierai à tout jamais. Pendant qu'il se présentait, je le regardais attentivement. Il semblait propre sur lui, autant se balader en disant ''je ne viens pas d'ici'' à tue-tête. Ses cheveux étaient plaqués en arrière et son regard hautain trahissait largement son envie de me sortir un « tu comptes leurs ressembler ? » que je voulais qu'il sorte à tout prix pour enfin lui coller mon poing dans la figure. Je donne peut-être l'air d'être désinvolte au point de vue apparence, mais je venais de me réveiller et ce n'était pas le moment idéale pour m'emmerder. Je le connaissais depuis quelques minutes, mais son dossier et sa gueule me donnait une furieuse envie de le replacer, c'est à dire sur le sol même de la chambre, la bouche ensanglantée. Je ne suis pas violent à la base, mais, peut-être est-ce l'ambiance de la colonie ou le fait qu'il me regardait de haut, il me donnait envie de le frapper. On se dévisageais l'un l'autre, mais aucun de nous deux ne voulais faire le premier pas. Néanmoins, je devais travailler avec cet abruti, c'est pourquoi je brisai la glace avec une voix enrouée d'un fumeur qui avait mal dormi.

« Alors, on commence par quoi ? » J'avais dis ces mots en retournant vers la table basse où je ramassai mon paquet de clope et m'en alluma une pendant que je me servais un café. La nuit m'avait permis de m'habituer à ce lieu peu confortable et je commençais à retrouver une certaine routine qui ne me déplaisait pas.

« On vous a placé près du lieu du crime, afin que vous ne soyez pas trop loin si l'envie vous prenait d'aller y faire un tour pour observer les différents éléments. Des amis à moi s'occupent de surveiller le Hangar, mais ils n'ont pas que ça à faire, alors grouillez vous ! »dit  Eric qui montrait son impatience à mesure que les mots s'échappait de sa bouche. Il me jeta un T-shirt pour me faire signe de me dépêcher. Je n'avais strictement rien écouté de ce qu'il venait de me dire, mais j'avais compris que le temps pressait, et profitant de pouvoir lui casser les pieds, je décidai de prendre mon café tranquillement. Je repris le dossier pendant que je sirotais le contenu de ma tasse d'une main, et remarqua qu'aucun cliché de la scène du crime n'avait été prit, ni aucun indice …

« Qu... Qu'est-ce qui est arrivé aux indices, M'exclamai-je, Ce n'est pas possible ! Vous avez bouclez le périmètre ?! Vous avez déjà relevé les environs, non ? » Je ne pouvais pas faire confiance à un crétin pareil … Mais je n'étais pas meilleur non plus, j'avais lu plusieurs fois le dossier hier pour réussir à m'endormir et je n'avais pas relevé un détail aussi important. Il n'y avait rien, si ce n'est qu'un agent de terrain m'y attendait et qu'il m'expliquerait la situation sur place. J'avais ensuite des infos sur la victime mais rien de plus. Pas une photo, pas un rapport, pas une déposition que dalle. Je partais la tête la première dans la gueule du loup et je n'avais même pas réalisé que j'avais rien à quoi me rattacher pour démarrer cette enquête.
Maintenant, j'étais réveillé. Réveillé et en colère après Eric pour m'avoir pressé de bon matin, mais après moi-même surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
J'habite sur Black Matter
J'habite sur Black Matter

Messages : 17
Age : 20


Feuille de personnage
Métier : Détective Privé
Nébulite Nébulite: 500

MessageSujet: Re: [Solo]Une enquête qui démarre mal [Terminé]   Mer 14 Aoû - 16:35

Un retournement inattendu :

L'on était parti à pied. Le Hangar n'était vraiment pas loin, je m'en rendais compte à présent … à deux bâtiments près on y était. J'avais eu de la chance. Ou presque

J'avais fait quelques pas dans le bâtiments en cherchant stupidement la victime, mais il n'y avait ni sang, ni corps … Je me retournais alors, et je les vis tous réunis : Eric et sa bande ''d'ami qui tenait l'endroit'' … Les yeux hautin de Eric s'étaient transformés en un regard de prédateur qui observait sa proie … Et la proie c'était moi. J'étais tombé dans un piège, mais je ne savais pas pourquoi, je ne me sentais pas pour le moins intimidé … Néanmoins, je fis semblant de jeter des coups d'oeil attentifs autours de moi. Je cherchais une issue, en forçant sur mon œil Genom je vis que tout les coupables était face à moi, personne n'avait jugé bon de surveiller les alentours … C'était ma chance !

Soudain ma tête bourdonna, comme si elle allait exploser. Ma vue se troubla et je commençais à haleter comme si l'on venait de me titiller le cerveau avec un taser. Ma main tremblotante, je saisi une boîte de comprimés bleu, et en avala un pour calmer la douleur. Je n'utilisais presque jamais mon œil de cette manière là, et les médecins m'avaient prévenu de la dangerosité lié au fait qu'il était directement connecté à mon cerveau. De plus, de bon matin ce n'était pas une bonne idée, j'avais vraiment joué aux cons sur ce coup-là. J'attendis que la douleur passe, disparaissant plus lentement qu'elle n'était apparu et une fois apaisé, je décidai de changer le rôle de la proie paniqué par celui du type calculateur qui avait beaucoup trop de questions à poser :


''Il n'y a jamais eu de cadavre c'est ça ? Qu'attendez-vous de moi ?'' J'étais ouvert à toute réponse actuellement, néanmoins j'analysais chaque personnes qui se tenait debout devant moi : Ils étaient 5 en comptant Eric. 4 Gorilles près à se jeter sur moi si je faisais un faux pas : Les 4 gorilles se ressemblais néanmoins l'un d'eux, plus trapus semblait tenir plus de graisse que de muscle et son regard rusé me fit froid dans le dos. Étrangement ils n'étaient pas armé. N'avaient-ils pas jugé cela utile ? Ou était-ce un choix délibéré pour faire plus « ami du gentil flic Eric » d'ailleurs Eric ne devait même pas être son vrai nom …

« Oh, on voit l'inspecteur ! T'veux une médaille pour c'te découverte ?! » il rigola grassement à sa blague de mauvais goût et enchaîna « écoute y a un changement de programme : tu vas bosser pour nous. La victime que tu cherches, tu vas nous la trouver et nous la ramener. On a une petite affaire à régler avec lui » il ponctua de nouveau sa phrase avec son rire si désagréable. Je comprenais peu à peu de qui s'agissait en réalité Eric. Sûrement une sorte d'agent double ou un flic vraiment ripoux qui était passé de l'autre côté, un sympathisant d'Antarès … Donc, ''la future victime'' devait vraiment livrer des informations sur les activités du groupe terroriste, et elle venait de se faire démasquer. Elle aurait donc prit la fuite ? Et si je la ramenais, je signerais son arrêt de mort. Et sûrement le miens si je refusais … Tout à coup un plan se façonnait dans ma tête, le hangar était dans une ruelle. Un escalier pour accéder au toit, les toits étaient suffisamment proche les uns des autres, J'avais ma chance si j'allais suffisamment vite.
Je fis un pas en arrière, comme si je comprenais tout à coup la situation, Eric en profita pour étoffer un peu plus son monologue
«  Oui, tu as compris … Cet abruti a cru être plus malin que nous et a voulu faire passer des infos sur nos petites activités. On veut juste s'assurer qu'il n'a rien divulgué et qu'il ne compte pas recommencer … T'inquiète pas, si tu fais ce qu'on veut, tu la feras ton enquête et je t'aiderais même à coincer le coupable ! » Il rigola à nouveau, ce qu'il pouvait être désagréable !
Un autre pas et je m'élancerai dans un risque inconsidéré :
 

« Ecoute, Eric … Enfin si c'est ton nom. Je pense que je n'ai pas le choix, il n'y a aucune chance pour moi si je refuse … je marquai un petit arrêt  … Mais je vais essayer ! » et je fis un autre pas …

Tout se passa si vite, je me retournai sans réfléchir et me précipitai vers l'arrière du hangar. Les portes passé, je vis les escaliers, que je grimpai quatre à quatre, comme si ma vie en dépendait … C'est alors que j'entendis un multitude d'ordre braillé par Eric, il venait de réagir et à présent ma vie en dépendait réellement. J'étais sur le toit. Courir, vite, c'était ma seule chance. Je ne pensais qu'à deux choses, qu'il y ait un autre moyen de descendre, et que mes poumons tiennent le coup durant la course. Je courais jusqu'au côté du hangar, les toits étaient suffisamment proche, j'avais eu raison ! Je prenais un peu d'élan quand j'entendis l'un des gorilles de l'autre crétin montait les marches. Je devais faire vite, je m'élançai et dans une dernière impulsion réussi à atteindre l'autre toit. Je ne devais pas m'arrêter. Je continuais ma course folle, un toit, puis deux, un troisième … Et le vide. Je n'avais pas prévu ça. Je jetai un coup d'œil en arrière : le gorille hésitais à sauter sur le premier toit, dans la précipitation je n'avais même pas remarqué que c'était de la tôle. J'avais une marge de temps, si il sautait il risquerait de se blesser gravement en traversant le sol à cause de sa corpulence.  Une issue vite ! En regardant aux alentours j'aperçus un autre escalier. Je m'étais levé du mauvais pied mais la chance était avec moi ! Je me précipitai vers ce dernier et le dévala aussi vite que j'avais monté les précédents.
Arrivé en bas, la distance ne me suffis pas. Je décidai de continuer à courir aux hasards des rues. Je devais fuir mes adversaires … La journée risquait d'être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Solo]Une enquête qui démarre mal [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RESOLU] mon HD2 ne démarre plus
» Enquête de satisfaction ?
» Marre des sous-titrages bidons?
» A quand l'été marre de l'automne!!!
» Avis sur Melita solo ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Extended Odysseus :: Black Matter :: Vaisseau Mère :: Quasar-