Optimisé pour
facebooktwitter



 
Pensez à faire des Demandes RP si vous voulez jouer !

Partagez | 
 

 Hamibal Mespech

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
J'habite sur Black Matter
J'habite sur Black Matter

Masculin Messages : 58
Age : 23


Feuille de personnage
Métier : Résistant
Nébulite Nébulite: 1950

MessageSujet: Hamibal Mespech   Mer 7 Aoû - 10:56


Mespech | Hamibal

  • Âge :27 ans

  • Sexe : Homme

  • Groupe Souhaité : Civils

  • Métier : Résistant contre l'Antarès

  • Colonie : Black Matter







Configuration Biologique

Comment je suis physiquement? Je pourrais le dire en un mot: banal. Ouaip! rien de spécial. Je ne suis ni très grand ni trop petit, seulement 1m 79. Je ne suis ni maigre ni gros, je pèse environ 70 kilos plus ou moins. Pas de vrai signes distinctifs bien visibles: je porte des cheveux bruns courts un peu en bataille, aucune barbe ou pilosité faciale bien apparente. Bon il se peut que pendant quelques jours je porte une légère barbe, plus présente par nonchalance que par réelle volonté de me la laisser pousser mais ça ne dure généralement pas très longtemps. Pas de cicatrices observables à l'oeil nu mais en réalité, mon corps en est quelque peu couturé. Bon pas de trucs grandioses comme des impacts de balles, mais on peut voir des traces de coups assez prononcés, des marques de lames sur les omoplates et une dans le bas du dos. J'ai une vie assez mouvementé je dois l'avouer. Sinon y'a rien d'autre de particulier. Un nez fin pas trop avancé, une bouche pas trop grande et un visage généralement fin lui aussi. Ah si! la seule chose qui est bien visible, ce sont mes yeux, d'un bleu clair à rendre les cieux jaloux. Après, si je vous dit tout ça, c'est parce que je n'ai pas peur d'être reconnu dans la rue , et ce pour plusieurs raisons. De une, y'a beaucoup de gens qui sont comme moi (cheveux courts, rasés de près, tout ça...) et de deux, je ne m'expose presque jamais. Je porte constamment une capuche sur la tête, avec ma veste par dessus. Un pantalon basique, des chaussures basiques, un T-shirt ou une chemise à manche longue classique, rien qui pourrait me démarquer du commun des mortels. Et cet ensemble, bien que je me change régulièrement (je sais être hygiénique), reste constamment le même. Je ne déroge pas à ma règle du fondu dans la foule. Je n'aime pas être remarqué sans l'avoir voulu si vous voyez ce que je veux dire.



Configuration Psychologique

Je suis tout le monde et personne à la fois. Dans ma...disons situation sociale, il faut adopter la stratégie du caméléon. Ainsi, je peux être un peu n'importe qui au niveau comportemental: le joueur violent, le séducteur (c'est le rôle que j'aime le moins, faut se faire remarquer), etc... Mais sinon, si vous me voyez sous mon vrai jour, vous pourrez observer quelqu'un d'assez calme, qui parle peu, souvent pensif. J'ai un petit côté taciturne que je cultive gentiment, c'est toujours pratique lorsque vous ne voulez pas voir personne mais qu'on vient quand même. Quelques secondes et hop les gens s'en vont. Je vous l'assure ça marche! Avec mes...disons collègues de travail, j'suis assez fraternel. J'aime pas voir ceux que j'aime dans la merde ou avec des soucis, quels qu'ils soient.
Ca c'est au niveau de moi. Pour ce qui est de mes goûts...voyons voir...j'aime beaucoup la musique. Une musique travaillée, ou le gars s'exprime vraiment par ça, c'est un truc qui me fait vibrer. Il est donc normal que je me laisse porter, lorsque j'ai besoin de repos, par un bon morceau de Rock'n Roll. A part ça, j'ai pas de goûts bien spéciaux, ou du moins qui mérite d'être exprimés ici. A moins que ma passion pour les quiches soient une donnée fondamentale. Il y a une chose dont j'ai particulièrement horreur. Le fanatisme. N'importe lequel, que ce soit celui d'un de mes alliés ou d'un de mes ennemis, ou même d'un illustre inconnu. J'ai horreur de voir des gens t'affirmer qu'ils ont raisons, te déballer leurs arguments et surtout ne pas écouter les tiens. Il est dans la nature de l'homme de faire des erreurs, de se tromper. Mais ces gars-là non! ils ne se plantent jamais! Ce sont des "Monsieur Parfait" exécrables au possible qui ne me donnent envie que d'une chose, leur planter un couteau entre les deux yeux.



Parcours Biographique

Je suis Hamibal Mespech, humain de 27 ans, résident de l'Apophysis. Je suis né un 4 Avril, durant l'année 2051, soit 51 ans depuis l'exode de la Terre. Mon grand-père, qui avait travaillé sur les chantiers de constructions des flottes, me racontait chaque soir comment était la Terre, avant l'attaque Xoïde. Il me disait qu'il venait d'un petit pays nommé Maroc, qu'il avait déménagé dans un autre plus grand qu'il appelait France, puis qu'il avait voyagé tout autour du monde. Il me racontait aussi ses histoires sur ce vaisseau. Il avait vu la révolution Antarès prendre le contrôle de la flotte. Lui-même s'était battu dans ces combats mais de l'autre côté. Il prétendait que nous diviser et nous entretuer ne servait à rien. Enfin, quand je dis qu'il s'est battu, il avait monté un hôpital de fortune et soignait les victimes des combats. . J'écoutais ses récits avec avidité, me jurant qu'un jour, j'en raconterais des semblables à mes propres petits enfants. Il est mort quand j'avais 10 ans. J'ai aussi une soeur, que j'aime beaucoup, et mes parents. Nous vivions déjà à Höle, et nous y vivons toujours. Mes parents eux-aussi était des farouches opposants à l'Antarès et, bien que nous ne pouvions pas faire grand-chose à notre échelle, ils ont fait ce qu'ils pouvaient. Ils nous ont éduqués de façon à ce que nous ne soyons pas "pervertis" par les idées des Antars. Un jour, alors que j'avais à peine fêté mon 14ième anniversaire, des hommes ont débarqués chez nous. Ma petite soeur et moi étions de sortie et à notre retour, nous n'avons pu que constater la disparition de notre père et notre mère. J'avoue que sur le coup, je suis resté un peu coi, ne sachant que faire. C'est ma soeur qui m'a tiré de la "torpeur" et de l'envoutement que me procurais la scène du saccage de notre foyer. Ainsi commença mon errance.

Bien entendu, imaginez ce qu'il arrive à deux enfants livrés à eux-même dans une ville où les pros et anti-Antarès se foutent régulièrement sur la gueule et où les criminels sont légion. On a trouvé refuge dans un squat et on s'est mit à survivre. Ma soeur faisait la manche et moi, je volais. C'est dès cet âge là que j'ai commencé à développer l'un de mes plus grands talents: l'art de la course. Je courrai, sautai, enjambai n'importe quoi pour semer les commerçants furieux que je leur ai piqué quelques denrées. Au fil des ans, ça a continué, je me suis entrainé, me donnant chaque jour des défis de plus en plus impressionnants. Pour vous dire, aujourd'hui, la ville n'est plus qu'un champ de course pour moi. Je suis capable de semer n'importe qui en passant par les toits, les rues encombrés et même les espaces confinés. J'ai aussi appris à me battre, d'abord avec mes poings, puis avec des couteaux. Je suis rapidement devenu une fine lame, et je qualifie même mes passes et mes attaques comme des pas de danse. C'est à l'âge de 18 ans, et à la suite d'un vol assez réussit, que j'ai été repéré par ceux qui allaient devenir mes frères d'armes. Celui qui m'a trouvé s'appelait, ou du moins se faisait appeler Henri. Il m'a dit qu'il me surveillait depuis des jours et m'offrait un boulot. On s'est vu dans un café et il m'a tout expliqué. Il faisait parti d'un réseau de résistants anti-Antarès et m'a demandé si je voulais les rejoindre. Au début, j'ai hésité. Un soi-disant résistant, qui dévoile qui il est à un gars qu'il dit avoir "suivi", ça pue le piège. Je lui ai demandé des preuves et...*se retourne vers un autre individu non loin* J'ai le droit de le dire patron? Non? Ok...Bref, il m'a fourni des preuves de ses dires et des explications solides. J'ai accepté à une seule condition, que ma soeur vienne avec moi.

Nous avons donc rejoins un des réseaux de résistants de Black Matter. Le QG n'était pas très impressionnant, mais il avait son charme. Mes compétences de course m'ont valu de belles félicitations et j'ai reçu une belle formation
au maniement des lames. Si j'étais vaniteux, je dirais que je serais en mesure de me sortir de n'importe quelle situation avec un poignard dans les mains. Mais je ne le suis pas et ce léger manque d’orgueil m'a sauvé la vie à au moins trois reprises, préférant fuir un combat à l'issue incertaine plutôt que de tenter le diable. Les années passent et la vie se fait. Ou plutôt la double vie. Parce qu'en tant que résistant, je peux certes avoir ma petite vie à côté, mais je dois rester discret. Une vraie ombre. J'ai pu obtenir mon propre matériel, que je porte quasiment sans cesse. Un bon nombre de couteaux de lancer dissimulés un peu partout et deux gantelets à lame incrustés. Maintenant, j'agis dans la nuit. Je piste, je traque, je tue, je nettoie cette flotte de la vermine Antarès.


In Real Life
  • Prénom/Surnom : Gautier
  • Comment avez-vous connu Ex-Odyss ? Par mon frère Zael
  • Une suggestion, un commentaire ? Rien pour le moment


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Maître du jeu || Fondateur || Intelligence Artificielle
Maître du jeu || Fondateur || Intelligence Artificielle

Masculin Messages : 325
Age : 25
Localisation : Everywhere

MessageSujet: Re: Hamibal Mespech   Mer 7 Aoû - 12:14

Félicitations, tu es validé ! Bienvenue chez nous, et avant de RP, tu as encore une petite chose à faire :

- Faire ta Carte d'Identité

Ensuite, si jamais tu souhaites trouver des partenaires de jeu ou des missions à faire seul ou à plusieurs, rends-toi ici : Réseau Orbital.

J'en profite pour t'annoncer qu'un event vient d'être lancé, encore en phase d'inscription : Opération Demeterus

A une prochaine, et bienvenue dans l'odyssée !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-odyss.bbactif.com
 

Hamibal Mespech

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Extended Odysseus :: Prepare to Fly :: Présentations :: Présentations Validées-